ICONS: Anna Masello, The One Atelier

ICONS: Anna Masello, The One Atelier.

Accéder à une maison de luxe dessinée et conçue dans les moindres détails par une marque de mode est une expérience en soi.

C’est le succès du luxe en tant que concept, qui donne à l’ordinaire un sens extraordinaire, et qui est à la portée de peu de gens, uniquement grâce à la transformation d’éléments qui élèvent sa perception et son attrait grâce à la qualité et au raffinement. Il s’agit de détails imperceptibles (mais puissants) comme un énorme bloc massif de marbre travertin qui orne le mur d’un salon, d’un seul tenant, sans joints ni fissures. Il aurait pu en être autrement, mais c’est dans ce style qu’une marque de mode, comme FENDI Casa, exprime son goût esthétique et donne sans équivoque une nouvelle dimension à un projet résidentiel.

Le partenariat entre les promoteurs du projet, Sierra Blanca Estates, et Fendi Casa, la branche ameublement de la marque italienne, apporte quelque chose d’entièrement nouveau à Marbella. Il s’agit du premier projet résidentiel de Fendi en Europe et des premières résidences de marque de la Costa del Sol.

Cette collaboration a également ouvert la voie à deux autres partenariats avec des marques de mode pour Sierra Blanca Estates, avec Karl Lagerfeld et Dolce & Gabbana, le tout dans une zone émergente du Golden Mile connue sous le nom de Marbella Design Hills.

 

L’intermédiaire derrière ces partenariats de haut niveau est The One Atelier, le consultant privilégié pour les nouveaux développements de marque de premier ordre dans le monde entier. Nous nous sommes entretenus avec Anna Masello, directrice de la stratégie immobilière de The One Atelier.

« Lorsque le déclic se produit entre le développeur et la marque, ce n’est pas par hasard. C’est la rencontre de deux entreprises qui recherchent la même chose », explique Mlle. Masello. « Nous commençons par créer la bonne adéquation et nous nous assurons que la marque s’engage pleinement dans toutes les étapes du processus.

La rapidité des ventes à Epic Marbella suggère que ce type de collaboration avec des marques a trouvé un accord parfait. « C’est le développement le plus rapide sur lequel nous ayons jamais travaillé en termes de temps de mise en place », déclare-t-elle.

Cela s’explique, selon elle, par les antécédents de Sierra Blanca Estates sur le marché très prisé de Marbella. « Ils jouent un rôle majeur à Marbella depuis des décennies et connaissent bien leur public cible, de sorte qu’ils savent quelle marque correspondra à un projet particulier.

Fendi Casa, quant à elle, souhaite s’impliquer dans un lieu ou un projet spécifique. « Marbella vit un moment incroyable. Elle est devenue la capitale européenne du luxe, un endroit qui attire un marché international aisé, et ce projet répondait à de nombreux critères pour Fendi Casa », commente Mlle. Masello.

Pour les acheteurs, il s’agit de faire partie de la communauté de la marque. « Il y a un sentiment d’appartenance à un certain monde », dit Masello. Le lien se poursuit également après la vente, certains propriétaires choisissant de faire styliser leur maison par Fendi Casa. Ils bénéficient également d’un accès à des expériences exclusives telles que les événements de mode Fendi à Milan. « Nous veillons à ce que le rêve de l’acheteur soit complet. C’est une expérience personnelle à 360 degrés pour eux », explique Mlle. Masello.

Fendi a encore renforcé sa confiance en Marbella en s’associant l’été dernier à un club de plage local et en ouvrant une nouvelle boutique d’accessoires dans le complexe hôtelier cinq étoiles Puente Romano.

La collaboration de Sierra Blanca Estates à Epic Marbella a débuté en 2016. Bien que Fendi Casa ait dû relever le défi d’être la première résidence de marque de Marbella, la construction de la première phase sans marque du projet était déjà en cours. « Cela signifiait que l’adéquation entre la marque et le promoteur constituait une garantie supplémentaire du type d’environnement qu’ils construisaient », explique Mlle. Masello. « Lorsqu’une marque s’engage dans ce type de partenariat avec un promoteur, elle confère une certaine légitimité au promoteur et à l’emplacement, ce qui incite d’autres marques à la suivre.

Le travail de One Atelier consiste à « lire les codes de la marque et à les traduire en un langage de conception pour les résidences. Nous faisons correspondre l’esthétique du lieu à la marque », explique-t-elle. Les marques de mode changent souvent d’image, mais certains piliers demeurent. Notre rôle est de conserver l’esthétique qui ne se démodera pas ».

Avec Fendi Casa, elle identifie « le sentiment d’intemporalité, comme lorsque vous entrez dans un palais et que vous voyez le magnifique travertin. Lorsque nous avons choisi le matériau qui soutiendrait la beauté des appartements Epic et de l’arche qui marque l’entrée dans le complexe, nous savions qu’il devait s’agir de ce travertin clair ».

Ce lien avec la marque se poursuit dans l’ensemble des résidences, dans les détails des cuisines et les placards des chambres. « Le lien avec la mode est là. Les beaux bois, les poignées métalliques sur mesure et les étagères recouvertes de velours, tous approuvés par la marque, donnent l’impression d’être dans une boutique Fendi ».

Parfois, son rôle est d’apporter un certain équilibre. « Un type de marbre qui coûte 2000 euros par mètre carré n’est pas viable pour l’ensemble du projet. Nous en revenons toujours au fait que si le développement est réussi, la marque est réussie, donc les chiffres doivent fonctionner », dit-elle.

 

Pour ce projet de cinq villas sous la marque Karl Lagerfeld – le seul projet de luxe auquel la marque de mode a participé et le premier projet immobilier depuis le décès du créateur – The One Atelier et Sierra Blanca Estates ont eu l’avantage de travailler avec Caroline Lebar, qui travaille pour la maison de couture depuis plus de 30 ans, et Pier Paolo Righi, le PDG de la société et un ami proche de Lagerfeld. Ensemble, ils ont pu transposer les passions de Karl dans la décoration d’intérieur, comme son amour des livres. « Nous avons créé dans chaque villa une bibliothèque qui s’étend du sol au plafond et dont les livres sont exposés horizontalement, comme il le souhaitait », explique Mlle. Masello. Lagerfeld aimait également jouer avec les miroirs. Ainsi, les façades des villas comportent des carreaux de céramique réfléchissants spécialement conçus, et chaque villa est subtilement différente de la précédente. « Chacun d’entre eux est un bijou unique », déclare Masello.

Comme pour Fendi Casa, la demande des acheteurs confirme que The One Atelier a trouvé le bon filon. « Il est difficile d’arriver sur le marché avec ce type de produit. Il s’agit d’un produit de niche, totalement différent de tout ce que l’on peut acheter à Marbella. Karl Lagerfeld a changé le cours de la mode au XXIe siècle. Il faut du courage pour essayer de représenter cela dans un programme immobilier, mais les réactions suggèrent que nous avons réussi », dit-elle.

 

La prochaine collaboration de Sierra Blanca Estates avec Dolce&Gabbana est la plus importante des trois en termes d’échelle. Selon Mlle. Masello, c’est la dynamique « familiale » des deux entreprises qui a créé l’étincelle. « Les décisions sont prises par la famille, mais elle dispose de l’efficacité des grandes entreprises pour les mener à bien. C’est l’une des clés de la réussite de Sierra Blanca Estates et cela résonne bien avec Dolce&Gabbana ».

Avec la participation étroite du cofondateur de la société de mode, Domenico Dolce, The One Atelier en est aux premiers stades de l’élaboration de l’esthétique et du programme fonctionnel de l’immeuble : « M. Domenico partagera sa vision. C’est l’un des plus grands visionnaires que nous ayons jamais rencontrés ».

Avec le plus grand promoteur de résidences de marque d’Espagne, une marque de mode mondialement connue et The One Atelier, il ne fait aucun doute qu’il s’agit là d’un autre mariage parfait.

Article précédent
Pourquoi les grandes marques internationales de la mode de luxe s’imposent-elles dans l’immobilier de Marbella?
Article suivant
ICONS: Lucía Casaus, architecte d’intérieur partenaire et cofondatrice de GC Studio à Marbella.







× Available on SundayMondayTuesdayWednesdayThursdayFridaySaturday